ACTUALITES

Red Bull Ring (13/14 juille

15/07/2019
RACB NATIONAL TEAM

Gilles Magnus: «Un week-end à oublier et cap sur Oschersleben»


Après trois meetings fructueux en TCR Europe et Benelux, Gilles Magnus a connu moins de réussite lors du passage de la série Tourisme sur le Red Bull Ring. Si le représentant du RACB National Team n’a pas inscrit de point au volant de l’Audi RS 3 LMS, il a toutefois engrangé beaucoup d’expérience sur la piste autrichienne. 

 

En sport automobile, l’apprentissage passe par des résultats moins bons. C’est dans cet état d’esprit que Gilles Magnus a quitté le Red Bull Ring ce dimanche. «Globalement, ce fut un week-end décevant », résume notre compatriote. «Pendant les qualifications, j’ai demandé aux techniciens de l’équipe Comtoyou d’effectuer une modification dans les réglages. Il s’est avéré que ce n’était pas une bonne idée et c’est avec le 11e chrono que j’ai terminé la séance.» La première course, samedi, ne fut pas plus réussie. «J’ai complètement loupé mon départ et je me suis retrouvé aux environs de la 22e position après quelques centaines de mètres. J’ai bien réussi quelques dépassements mais l’intervention de la Safety Car pendant un long moment ne m’a pas permis de finir mieux qu’à la 17e place, hors des points.» Ce dimanche, le scénario n’était pas plus favorable au jeune pilote belge. «Il pleuvinait, la piste était humide. Des conditions que j’apprécie beaucoup en général. De la 11e place sur la grille, je suis remonté au 7e rang. Hélas, un contact avec Daniel Lloyd a généré une crevaison sur mon Audi RS 3 LMS. L’abandon était inévitable. Sur le plan mathématique, le bilan est évidemment fort maigre. J’ai débarqué en Autriche avec l’espoir d’inscrire quelques points supplémentaires et c’est avec un score vierge que j’ai quitté le Red Bull Ring. Quand on espère jouer une place en vue au championnat, c’est forcément décevant. Mais ce n’était pas l’objectif en début de saison. Ce sont les très bons résultats dans les premiers meetings qui nous ont permis de revoir nos ambitions à la hausse. La manche autrichienne va m’aider à aborder les prochaines courses avec beaucoup de réalisme. Je suis déjà impatient d’attaquer le rendez-vous d’Oschersleben, début août, pour tenter de revenir dans le top 3 au championnat.»