ACTUALITES

TCR Benelux : La belle revanche de Julien Briché, Magnus reste leader

12/06/2019
CIRCUIT


Violemment sorti de la route lors des essais libres vendredi, Julien Briché (Peugeot 308 TCR) a merveilleusement récompensé le travail des mécanos de l’équipe JSB Compétition en remportant une Course 2 du TCR Benelux très animée ce dimanche à Spa-Francorchamps. Malgré un abandon suite à une touchette, Gilles Magnus (Audi RS 3 LMS – Comtoyou Racing) reste en tête du championnat grâce à sa victoire lors de la Course 1.

 

Après une Course 1 relativement limpide samedi qui avait vu Gilles Magnus (Audi RS3 LMS – Comtoyou Racing) s’imposer devant Santiago Urrutia (Audi RS 3 LMS TCR – Team WRT) et Maxime Potty (Volkswagen Golf GTI TCR – Team WRT), on attendait une seconde course très animée sur le Circuit de Spa-Francorchamps lors du troisième meeting du TCR Benelux/ TCR Europe. Avec le Top 10 des essais qualificatifs inversé au moment de former la grille de départ, c’est en effet à une lutte sans merci que l’on a assisté sur le toboggan des Ardennes.

 

S’élançant depuis la pole position, le Serbe Dusan Borkovic (Hyundai i30 N TCR – Autodis Racing by Target) défendait chèrement sa peau avant de se faire déborder par Julien Briché. Épatant après être parti de la 5e place, le patron-pilote de l’équipe JSB Compétition s’imposait pour la troisième fois cette année lors de la Course 2 !

 

« Quel week-end ! », soufflait le pilote d’Amiens. « Je suis tellement content de récompenser ainsi mes mécanos, qui n’ont dormi que 30 minutes la nuit de vendredi à samedi après ma sortie lors des essais libres. C’est vraiment dommage que nous ayons rencontré un problème de turbo, à cause d’un collier mal serré, sans quoi je suis sûr qu’on aurait aussi marqué de gros points dans la première course. Mais bon, c’est malgré tout une belle revanche et vivement la suite du championnat. »

 

Derrière Julien, les faits de course ont été innombrables. Après avoir été touché aux Combes par un concurrent du TCR Europe, Dusan Borkovic était contraint à l’abandon. Vainqueur samedi, Gilles Magnus était touché par Santiago Urrutia à l’épingle de Bruxelles et devait renoncer. Pas plus de réussite pour Maxime Potty, en proie à un problème de pneus puis en panne de frein lors du dernier passage par la chicane. Quant à Tom Coronel (Honda Civic – Boutsen Ginion Racing), il terminait sa course au ralenti après une rencontre avec le mur au sommet du Raidillon.

 

Deuxième, Mat’o Homola (Hyundai i30 N TCR – Autodis Racing by Target) retrouvait enfin le chemin du podium après un week-end vierge de tout résultat à Hockenheim. Dans le Top 5 du TCR Europe, Ashley Sutton (Volkswagen Golf GTI – Team WRT) marquait les points de la 3e place dans le classement Benelux, réservé aux pilotes ou aux représentants des teams licenciés dans un des trois pays du Benelux.

 

Comme lors de la première course, Aurélien Comte (Peugeot 308 TCR – DG Sport Compétition) se classait 4e devant Santiago Urrutia. Mais l’Uruguayen était pénalisé de 30 secondes après l’arrivée suite à son accrochage avec Magnus.

 

Ex-leader du championnat, Josh Files (Hyundai i30 N TCR – Autodis Racing by Target) a connu un week-end à oublier après sa violente sortie de route lors des essais qualificatifs. Il a sauvé quelques points en terminant 5e du classement Benelux devant Marie-Baus Coppens (Cupra Leon – JSB Compétition). Terminant à l’agonie après ses problèmes de pneus, Maxime Potty se contentait d’une 7e place devant Tom Coronel et Gilles Magnus, classé malgré son arrêt en bord de piste à deux tours de l’arrivée.

 

Après cette étape ardennaise, Gilles Magnus conserve la tête du TCR Benelux avec 14 points d’avance Josh Files et 15 sur Julien Briché. Les écarts sont toutefois très réduits derrière avec pas moins de six pilotes groupés en 33 points, soit moins que les 40 unités offertes pour une victoire.

 

Après une longue pause estivale, le TCR Benelux reprendra ses droits à Barcelone les 21 et 22 septembre avant la finale du championnat à Monza les 12 et 13 octobre.