ACTUALITES

Renties Ypres Rally : Craig Breen fait étalage de sa classe mondiale

01/07/2019
RALLYE


La 55ème édition du Renties Ypres Rally s’est déroulée par une chaleur torride, mais les fans de rallye se sont retrouvés en masse pour l’épreuve routière la plus internationale de la saison en Belgique. Craig Breen, donné pour favori, a couronné sa première participation avec la Volkswagen Polo R5 d’une victoire éclatante, face à son ancien coéquipier Kevin Abbring et le Champion belge en titre, Kris Princen. Trois VW sur le podium donc, avec Freddy Loix à la quatrième place en tant que premier pilote non-VW, sur la Skoda Fabia R5 de son copilote Pieter Tsjoen.

Après un court leadership de Kevin Abbring, qui menait le temps de trois spéciales avec la nouvelle VW Polo GTI R5, Craig Breen prenait la tête dès la 4e spéciale vendredi soir. L’Irlandais s’adaptait rapidement à la VW Polo R5 couvée par BMA et mettait de plus en plus la concurrence à distance, en partie grâce à une petite erreur de son ancien coéquipier chez Peugeot en ERC, Kevin Abbring. Samedi, Craig Breen bravait la chaleur pour remporter le Renties Ypres Rally pour la première fois et effaçait ce mauvais souvenir de 2015, qui l’avait vu renoncer alors qu’il était en tête.

"J'aime le parcours d'Ypres et c'est une course de renommée internationale au palmarès de laquelle je voulais vraiment inscrire mon nom", déclarait l'Irlandais qui a défendu trois saisons durant les couleurs de Citroën en Championnat du Monde. "La VW Polo R5 est sans aucun doute la meilleure voiture que j'ai jamais conduite. Elle m’a immédiatement mis en confiance et elle est vraiment d’une grande précision. Le week-end dernier, j'ai perdu un bon ami à Manus Kelly au Donegal. Ce fut un week-end riche en émotions avec sa famille", déclarait encore, très ému, le vainqueur, dont c’était la quatrième participation à Ypres.

Vainqueur en 2017 et secondé pour la première fois par Véronique Hostens, Abbring était en lutte avec Craig Breen toute la journée mais il devait finalement se contenter de la deuxième place, à 45"70, après avoir laissé 25" sur le seul dernier chrono. "La voiture était parfaite mais j'ai commis une petite erreur vendredi soir, et j'ai peut-être un peu moins de rythme que Craig. Pour revenir, j’aurais dû prendre trop de risques mais je voulais absolument finir."

En terminant troisième, Kris Princen réalise une bonne opération dans le cadre du Championnat de Belgique. « Ce fut un rallye extrêmement difficile. J’ai démarré en douceur vendredi à cause de vibrations, que j’imaginais consécutives à une crevaison mais en fait c’est la jante qui était voilée. Pour le reste, la voiture était parfaite mais Craig et Kevin étaient trop forts."

La quatrième place a changé de nom à plusieurs reprises. Celle-ci semblait dévolue à Sébastien Bedoret mais il renonçait samedi après-midi sur sortie de route. Vincent Verschueren, qui avait amorcé une remontée vendredi soir suite à une crevaison, héritait de cette position, avant d’être à son tour contraint d’en rester là, boîte de vitesses cassée à 4 spéciales du terme. C’est donc finalement à Freddy Loix que revenait cette fameuse place au pied du podium, pour un retour sous forme de « one shot » avec la Skoda Fabia R5 du Pieter Tsjoen Racing. Le détenteur du record au nombre de victoires à Ypres a donc parfaitement honoré sa réputation.

Après les retraits de Rhys Yates, sorti de la route vendredi et samedi, et de Martin McCormack, qui s’est fait surprendre sur la première spéciale de samedi matin, Davy Vanneste s’approprie la cinquième place avec sa VW Polo R5 orange, devant Matt Edwards, vainqueur britannique, Tom Cave et Joachim Wagemans. Le top 10 est complété par Alex Laffey et un excellent Kevin Demaerschalk, auteur des trois meilleurs temps sur les trois dernières spéciales, après avoir laissé 8 minutes plus tôt dans la journée suite à une inédite sortie de route.

Tim Van Parijs a été le plus rapide des pilotes Porsche. Il devance la 997 GT3 de Frederic Delplace et celle, aux couleurs Renties, de Claudie Tanghe. En R2, James Williams fut le plus rapide tout le week-end avec la nouvelle Ford Fiesta R2T.

Parallèlement au Renties Ypres Rally, le public a pu assister à une magnifique démonstration de Thierry Neuville et Nicolas Gilsoul avec la Hyundai i20 Coupé WRC officielle dans le cadre du Ypres Rally Masters. Notre star du mondial des rallyes a régalé les fans avec des passages sublimes. Il remporte forcément les Masters du Rallye d'Ypres avec une large avance sur Paul Lietaer, qui fêtait ses 62 ans ce week-end, Gunther Monnens et Bruno Thiry.