ACTUALITES

Gilles Magnus, premier leader du TCR Benelux

30/04/2019
RACB NATIONAL TEAM


Une fois n’est pas coutume, ce n’est pas la chaleur mais bien un ciel voilé et des températures fraîches qui attendaient les concurrents du TCR Benelux sur le Hungaroring pour le premier rendez-vous de la saison 2019. Intégrés au TCR Europe, les pilotes du Benelux ont constamment joué les avant-postes au classement général. Contre toute attente, le débutant Gilles Magnus (Audi RS 3 LMS TCR – Comtoyou Racing) a quitté Budapest en tête de la compétition devant deux pilotes Autodis by Target, Dusan Borković (Hyundai i30 N TCR) et Mat’o Homola (idem), le premier vainqueur de la saison. Lauréat d’une Course 2 très spectaculaire, Julien Briché pouvait regretter une pénalité le privant de points importants au terme de la première joute. La compétition regroupant les pilotes licenciés dans le Benelux ou représentant une équipe du Benelux se poursuivra fin mai à Hockenheim.

 

Course 1 : Homola de bout en bout

 

Parti depuis la pole position, Mat’o Homola a mené de bout en bout la première course de la saison du TCR Benelux. Le pilote défendant les intérêts de l’équipe Autodis by Target n’a pourtant pas eu la partie facile face à son équipier Josh Files, particulièrement rapide en fin de parcours. « Je savais que je ne pouvais pas commettre la moindre erreur », confiait le Slovaque. « Mais cette victoire est capitale pour moi. La confirmation de ma participation est tombée très tard, pour des raisons budgétaires, et je remercie l’équipe Autodis by Target pour sa confiance. »

 

Derrière les deux Hyundai i30 N TCR de la formation roulant sous licence luxembourgeoise, Julien Briché a longtemps mené la chasse. Mais alors qu’il pensait marquer les points de la troisième place dans le classement du TCR Benelux, le patron-pilote de l’équipe JSB Compétition était déclassé après l’arrivée, sa Peugeot 308 TCR ayant été pesée sous le poids réglementaire. Tout profit pour Dusan Borković qui offrait le triplé aux coréennes et à Autodis.

 

Cinquième sur la grille de départ, Gilles Magnus a manqué le premier départ de sa carrière en voitures de tourisme. Mais le pilote du RACB National Team a ensuite affiché un très bon rythme pour terminer 6e du classement général et marquer les points de la 4e position dans le TCR Benelux. Le Français Aurélien Comte (Peugeot 308 TCR – DG Sport Compétition) complétait le Top 5 devant Lilou Wadoux (Peugeot 308 TCR – JSB Compétition) et Stéphane Lémeret (Honda Civic TCR – Boutsen Ginion Racing), pénalisé pour un départ anticipé après des qualifications perturbées par un problème électronique.

 

Cette première confrontation était catastrophique pour le Team WRT. Au départ, Maxime Potty ne pouvait éviter le pilote juste devant lui qui avait calé. Les dégâts sur la VW Golf GTI étaient trop importants et le Belge renonçait, tout comme son équipier Santiago Urrutia (Audi RS 3 LMS TCR), également victime d’un contact lors du premier tour. Quant à Marie Baus-Coppens, c’est un problème d’embrayage sur sa Cupra Leon qui la contraignait à l’abandon.

 

Course 2 : Briché en roi de la pluie

 

Le Top 10 inversé des qualifications pour former la grille de départ et de fines gouttes de pluie tombées quelques minutes avant l’envol ont apporté une énorme dose de piment à la seconde confrontation du TCR Europe/TCR Benelux sur le Hungaroring.

 

Faisant parler son sens de l’équilibre, Julien Briché se montrait intraitable dans ces conditions en prenant la mesure d’un Dusan Borković défendant pourtant chèrement sa position. « Ça a en effet été chaud avec Dusan et nous nous sommes touchés quelques fois, mais je pense que c’était correct malgré tout », estimait le Français. « C’est aussi ce qui fait la beauté de ces courses pour voitures de tourisme et je pense que les spectateurs se sont bien amusés ! »

 

Dans le sillage de la Peugeot 308 TCR de l’équipe JSB Compétition, un autre pilote faisait très forte impression : Gilles Magnus. Alors qu’il disputait en Hongrie sa toute première course dans une voiture de tourisme, l’Anversois décrochait une exceptionnelle deuxième place. « Un résultat tout à fait inattendu, surtout sur ce circuit qui n’est pas le plus adapté à notre Audi RS 3 LMS », souriait l’Anversois, qui en profite pour prendre les commandes du championnat. « Apparemment, je me suis vite adapté au pilotage d’une traction, mais je pense déjà au prochain rendez-vous, à Hockenheim. Après cette belle entrée en matière, je veux confirmer en Allemagne ! »

 

Comme en première manche, Dusan Borković (Hyundai i30 N TCR – Autodis by Target) complétait le podium devant Santiago Urrutia (Audi RS 3 LMS – Team WRT), parti depuis la pole position, et Stéphane Lémeret (Honda Civic TCR – Boutsen Ginion Racing), auteur d’une très belle remontée lui permettant de doubler en fin de parcours Josh Files (Hyundai i30 N TCR – Autodis by Target) et Maxime Potty (VW Golf GTI TCR – Team WRT). Huitième du classement Benelux, Mat’o Homola n’a pas pu confirmer sur piste humide sa démonstration de la première course.

 

Le prochain rendez-vous du TCR Benelux est fixé à Hockenheim du 24 au 26 mai, toujours dans le cadre du TCR Europe. Gilles Magnus pourra-t-il confirmer son leadership ? Cette saison 2019 s’annonce dans tous les cas passionnante !

 

 

Suivez le TCR Benelux sur :

Facebook:www.facebook.com/tcrbenelux

Instagram: www.instagram.com/tcrbenelux

Web:  www.tcrbenelux.eu