ACTUALITES

Hungaroring (27/28 avril)

30/04/2019
RACB NATIONAL TEAM

Gilles Magnus: «Je ne pouvais pas rêver plus beaux débuts»


Gilles Magnus a démarré le championnat TCR Europe de la plus belle des façons. Sur le Hungaroring, le représentant du RACB National Team a terminé 6e de la 1ère course et 2e de la seconde. Il quitte Budapest en coleader du TCR Europe et en leader du TCR Benelux. 

En prenant la route pour la Hongrie, Gilles Magnus espérait glaner l’un ou l’autre point dans cette discipline très disputée qu’est le TCR et disputée, ce week-end, par 37 concurrents. Mais les résultats que le jeune Belge a signés lors de son premier meeting en Tourisme ont été bien au-delà de ses rêves les plus fous. «C’est vrai que le test mené sur le Hungaroring avant le début de la saison s’était bien passé mais entre les essais et la course, il y a parfois une marge importante », analysait-il. «Dès les essais libres, j’ai compris que nous serions dans le coup et la 5e place sur la grille m’a conforté dans cette idée.» Lors de la 1ère course, le lauréat du Volant TCR signait une excellente 6e place qui lui permettait d’engranger ses premiers points au championnat. Dans le second meeting, il s’élançait de la 6e position par le biais de la grille inversée et réalisait l’exploit de finir en 2e position. Quand on sait que l’Audi RS 3 LMS n’affectionne pas particulièrement ce type de tracé et à quel point il est difficile de dépasser sur la piste du Hungaroring, on mesure pleinement la valeur de la performance du jeune Belge. «En fait, une fine pluie est tombée d’un bout à l’autre de l’épreuve», explique Gilles Magnus. «Nous étions tous chaussés de pneus slicks. Ce qui rendait le pilotage délicat. Personnellement, j’apprécie beaucoup ce genre de conditions. Par ailleurs, l’équipe Comtoyou a mis à ma disposition une Audi RS 3 LMS parfaitement réglée. Un grand merci à ces techniciens. Dans ce contexte, je me suis battu à chaque instant pour revenir jusqu’au 2e rang.» Outre le fait qu’il a marqué les esprits durant cette manche, notre compatriote a quitté le Hungaroring en co-leader du championnat TCR Europe (avec le Français Nelson Panciatici) et en leader du championnat TCR Benelux.